English  

Un projet financé par Santé Canada



L'objectif du projet de mise en œuvre du volet postdoctoral sur l'Avenir de l'éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) était d'adapter le système d'éducation médicale postdoctoral aux besoins changeants de la société tout en améliorant les économies afin de favoriser un système de santé plus durable. Jamais, depuis la publication du rapport d'Abraham Flexner en 1910, avait-on envisagé une transformation aussi fondamentale de l'éducation médicale pour le Canada et la population du Canada.

Entre avril 2013 et mars 2016, le projet sur l'AEMC EMPo trace une nouvelle voie afin d'encadrer les principales améliorations qui seront apportées à  l'éducation médicale postdoctorale au fur et à  mesure que les médecins du Canada passent de la résidence à  l'exercice indépendant de leur profession, le but ultime étant de veiller à  ce que les résidents bénéficient de la meilleure formation possible et qu'ils soient en mesure de répondre aux besoins changeants des Canadiens et des Canadiennes en matière de soins de santé.

Le processus de renouvellement et de modernisation du système d'éducation médicale du Canada est nécessairement inclusif et exhaustif. Sa mise en œuvre reposait sur l'expertise de centaines de professionnels à  tous les échelons de la recherche, de la prestation de services, de l'éducation, de la réglementation et des réseaux de financement en matière de soins de santé et était menée par un consortium composé de quatre organisations : l'Association des facultés de médecine du Canada (AFMC), le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), le Collège des médecins du Québec (CMQ) et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (Collège royal).

Les activités de mise en œuvre étaient axées sur le rapport intitulé « Une vision collective pour les études médicales postdoctorales au Canada », financé par Santé Canada et publié en mars 2012. Ce rapport est le fruit de vastes recherches, études et consultations auprès d'enseignants en médecine, de sociétés professionnelles, d'organismes de réglementation, de médecins praticiens, de chirurgiens, de résidents et d'étudiants. De plus amples renseignements sur la création de ce rapport sont accessibles ici.

Activités de la première phase de l'AEMC EMPo:

  • Analyse contextuelle
  • Liaison et engagement
  • Communications
  • Commentaires et suggestions des directeurs de programmes d'éducation médicale postdoctorale (EMPo)
  • Panel public
  • Consultations internationales
  • Évaluation
  • Opinion publique

  • Priorités

    Le rapport sur l'AEMC EMPo avant-gardiste met l'accent sur dix recommandations visant à réaliser la vision du projet ainsi que sur les mesures à  prendre pour en assurer le succès.

    Dans le cadre de la mise en œuvre, avec l'appui de Santé Canada, le Groupe de mise en œuvre stratégique a cerné quatre priorités principales :

    1. Assurer une intégration et des transitions efficaces tout au long du continuum pédagogique.
    2. Établir une gouvernance collaborative et efficace au sein de l'éducation médicale postdoctorale.
    3. Harmoniser les normes d'agrément et les processus tout au long du continuum pédagogique dans les milieux de l'EMPr, de l'EMPo et de la FPC.
    4. Promouvoir et faciliter la mise en application des autres recommandations du rapport « Une vision collective pour les études médicales postdoctorales au Canada » en travaillant en tant que consortium et en s'inspirant du travail accompli par les nombreux intervenants à ce jour.

    Vision

    Au cœur même du projet de mise en œuvre du volet postdoctoral sur l'Avenir de l'éducation médicale au Canada réside la vision selon laquelle tous les médecins doivent posséder, avant la fin de leur formation, une compétence clinique et un engagement envers l'exercice de la médecine qui reposent sur des principes de qualité, de sécurité des patients, de professionnalisme et de prestation de soins orientés vers les patients et prodigués en équipes.

    Cette vision tourne essentiellement autour de la croyance voulant que la formation des médecins repose sur la responsabilité sociale et que l'éducation médicale soit axée sur la santé et le bien-être des patients et de leur collectivité.


    Consortium

    Le projet de mise en œuvre du volet postdoctoral sur l'Avenir de l'éducation médicale au Canada a été financé par Santé Canada et a été mené par un consortium composé de quatre organisations :

    *L'AFMC a assumé le secrétariat du projet de mise en œuvre.